Partir à la découverte de l’île Djerba

Si l’on est en quête d’une destination intéressante en Tunisie, on n’a qu’à choisir Djerba. Il s’agit d’une île située au sud du pays. Elle se baigne dans le golfe de Gabès. Son climat doux le long de l’année, sa brise marine, ses plages à perte de vue, bref, l’ensemble de son paysage est envoutant. De plus, Djerba dispose encore de recoins toujours préservés du tourisme de masse. On peut donc s’y relaxer tranquillement et lézarder sur les sables fins sans avoir à craindre des bruits.

Description de l’île

Djerba est une petite plate. On n’y trouve aucun relief. Elle fait 25 km sur 22 km. On peut atteindre ce petit territoire depuis le continent par bateau ou par avion. On y trouve un aérodrome et un port. Sur le petit territoire, il y a un village incontournable nommé Houmt Souk. Il est constitué principalement de maisons peintes à la chaux. On y trouve aussi une mosquée. Si l’on explore l’île, on peut aussi passer par les hameaux de Midoun ou de Guellala. Parmi les sites les plus incontournables de cette île, il y a la synagogue La Grhiba. Les établissements touristiques sont particulièrement sis sur la côte nord-est de l’île. Mais ce qui intéresse surtout les vacanciers et les touristes qui viennent à Djerba ce sont ses belles plages. Etendues sur plusieurs kilomètres, elles disposent de spots parfaits pour les activités nautiques diverses.

Djerba : une terre de mythe

Depuis des millénaires, il y a toujours eu des habitants sur l’île de Djerba. Elle constituait une terre destinée à la plantation d’oliviers depuis des siècles. On y trouvait aussi des potiers. Ces deux produits faisaient la renommée de l’île. Ses habitants étaient des producteurs et vendeurs d’huile d’olive dans des jarres. Mais l’île était aussi victime de plusieurs assauts et invasions. Elle a déjà été propriété des français et des ottomans avant de revenir définitivement à la Tunisie.
Selon la légende, Ulysse aurait passé sur cette île durant ses périples. Jusqu’à présent, il y a encore un festival folklorique célébré sur l’île à la mémoire d’Ulysse. Il a leu tous les ans.