Voyage : pas de vacances en Asie ou aux Etats-Unis cet été

La ministre de la transition écologique a rappelé les français à l’ordre hier en expliquant que la priorité du gouvernement est le retour au travail et non les vacances d’été. Elle demande à tous de patienter pour organiser son prochain voyage en rappelant que les longs trajets ne seront pas possibles.

Un retour à la vie normale progressif

Même si le 11 mai signe le début du déconfinement, le retour à la vie normale se fera pas à pas. En effet, Élisabeth Borne, a demandé aux français, de “patienter un peu”.

Elle a d’ailleurs ajouté : “On est sur une situation sanitaire évolutive. Je ne vais pas dire aujourd’hui ce que l’on pourra faire au mois de juillet, mais je pense qu’il ne serait pas souhaitable de partir en Asie ou aux États-Unis. Nous avons tous envie de passer le cap de la crise sanitaire, mais ça se fera pas à pas.”

Autrement dit, pour les français qui souhaitaient partir loin, il est nécessaire de revoir votre taille de valise car vous pouvez oublier votre voyage à l’étranger. En effet, vos vacances d’été seront certainement beaucoup plus locales pour votre propre sécurité.

Une priorité aux trajets essentiels

Le gouvernement insiste sur le fait que la priorité est accordée aux transports de proximité comme les bus, les RER et les TER pour permettre à tous de retourner au travail le 11 mai. Autrement dit, la question de la reprise des transports aériens sera vue bien plus tard en fonction de l’évolution de l’épidémie.

De plus, le port du masque dans les transports en commun est une question à laquelle il va faudra rapidement trouver une réponse. Mais il est évident que pour sécuriser la reprise du travail dans la France entière, de nombreuses mesures sanitaires devront être prises comme le nettoyage des mains ou la désinfection des lieux.

Un été à proximité

En conclusion, les français doivent changer leur projet pour cet été et prévoir des vacances plus locales. C’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir nos belles régions de France.

Quoi qu’il en soit, le déconfinement sera très progressif dans notre pays. Autrement dit, les mesures destinées à ralentir éliminer l’épidémie feront de l’été 2020 une saison estivale très différente des autres à la fois pour les vacanciers et pour les professionnels du tourisme.

Ce qui est certain c’est que pour aider à relancer notre économie, l’idée de favoriser un tourisme franco-français est une bonne chose. Alors ne partez pas trop loin de chez vous et n’oubliez pas de respecter certaines précautions, car le virus ne prendra pas de vacances de si tôt.

Revenir en haut de page